Actualités Général

Ballon intra-gastrique, moins 12 kg en moyenne selon une étude

Une étude brésilienne, réalisée sur 50 participants, s’intéresse à la perte de poids moyenne et aux améliorations de qualité de vie des personnes qui bénéficient d’un ballon intra-gastrique.

belly-2354_1920

Le ballon intra-gastrique : quelle perte de poids attendre ?

La pose d’une ballon intra-gastrique est associée à une perte de poids significative, et à des améliorations de la santé chez les personnes en surpoids, d’après une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro au Brésil et publiée dans la revue Health and Quality of life outcomes.

Les scientifiques ont suivi plus de 50 patients ayant bénéficié d’un ballon intra-gastrique entre juillet 2011 et avril 2012, pendant les six mois qui ont suivi la pose du ballon.

À chaque visite, ils ont mesuré l’IMC, le tour de taille et la densité graisseuse. Ils ont également utilisé un questionnaire mis au point par l’Organisation Mondiale de la Santé, évaluant entre autres la qualité de vie générale des personnes, leur santé générale, leur moral et leurs relations sociales. L’âge moyen des participants à l’étude était de 34 ans, et leur IMC était supérieur à 35 kg/m².

Une perte de poids rapide de 12 kg en moyenne

Les patients ont perdu en moyenne 11,7 kg et leur IMC a diminué en moyenne de 4,4 kg/m². Par ailleurs, l’étude des questionnaires a montré une amélioration de la qualité de vie des participants, et cela dans la plupart des thématiques abordées. Les scientifiques montrent que la perte de poids est directement corrélée avec l’amélioration de la qualité de vie générale des personnes.

Les auteurs précisent que “leur étude démontre que la perte de poids, particulièrement la réduction de masse graisseuse, est associée à une amélioration de la qualité de vie générale. Ces résultats suggèrent fortement que, malgré les différents mécanismes qui peuvent être proposés pour expliquer les améliorations de certains aspects spécifiques du questionnaire après une perte de poids rapide, la réduction de masse graisseuse semble être le principal déterminant de cette amélioration.”

Régime alimentaire et activité physique, les clés du succès

Les auteurs de l’étude ne précisent quels changements de mode de vie ont été mis en place par les participants à l’étude afin de maximiser la perte de poids. Il paraît essentiel de rappeler que si le ballon constitue un coup de pouce non-négligeable, en matière de perte de poids il n’existe pas de solution miracle : changer les habitudes qui ont mené au surpoids est essentiel !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Source : Impact of 6 months of treatment with intragastric balloon on body fat and quality of life in obese individuals with metabolic syndrome