Actualités Général

Cancer du sein : des mammographies plus régulières pour les personnes en surpoids ?

Une étude suédoise suggère que les femmes en surpoids, c’est-à-dire dont l’IMC est supérieur à 25kg/m², devraient faire plus fréquemment des mammographies de détection du cancer.

table-2723873_1920

Le surpoids augmente les chances de détection tardive du cancer du sein

Le cancer du sein est l’un des cancers les plus fréquents chez la femme, et il est conseillé aux femmes de plus de 50 ans de réaliser une mammographie tous les deux ans.
Le surpoids est un facteur de risque connu, mais il semblerait qu’il influe aussi sur la probabilité de pouvoir détecter le cancer rapidement.
Une nouvelle étude, réalisée par le Karolinska Institutet à Stockholm et présentée lors du congrès annuel de l’Association Nord-Américaine de Radiologie (RSNA), indique que les femmes en surpoids atteintes d’une tumeur au sein sont plus susceptibles d’être détectées seulement quand la tumeur a grossi et a atteint 2 cm.
Ils ont étudié 2012 cas de cancers invasifs apparus entre 2001 et 2008, et suivis les personnes jusqu’en 2015 en mettant en lien l’évolution de la maladie avec l’IMC et la densité mammaire.
Pour les cancers détectés lors de mammographies régulières (c’est-à-dire celles programmées tous les deux ans), l’IMC et la densité mammaire étaient tous deux liés à des tumeurs plus grosses. Pour ceux détectés entre les deux ans des mammographies normales, seul l’IMC était lié à une tumeur plus large.

A lire aussi : L’activité physique indiquée pour traiter le mal de dos

Des mammographies plus fréquentes recommandées pour les IMC plus élevés

Plus un cancer est dépisté tôt, et plus les chances de guérison sont grandes.
Le Dr Fredrik Strand, co-auteur de l’étude, en conclut que les femmes ayant un IMC plus élevé devraient faire des mammographies plus régulièrement que ce qui est conseillé actuellement.
Il ajoute que lorsque que les médecins présentent à leurs patients l’importance d’effectuer des mammographies de dépistage, l’IMC devrait faire partie des facteurs qui influencent la fréquence des examens.

Perdre du poids pour sa santé

Au-delà de l’aspect esthétique, perdre du poids permet de lutter contre les comorbidités (comme le diabète de type II) et les risques accrus de cancers et de maladies cardio-vasculaires sur le long terme.
Rejoignez dès maintenant le programme Pondera pour commencer à perdre du poids !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.