Actualités Général

Chaque petit mouvement peut aider votre santé, selon une étude

Les grands sportifs ne sont pas les seuls à bénéficier des avantages de l’activité physique. Une nouvelle étude montre que tous les mouvements, même ceux qui ne seraient pas considérés comme “sportifs”, contribuent à la santé.

Même l’activité “légère” contribue à la bonne santé

 

L’étude, réalisée par l’Université de Californie et publiée dans la revue Jama Network Open montre l’impact que peuvent avoir tous les types de mouvement sur le bien-être et la santé, même ceux que l’on ne considérerait pas comme une activité sportive.

Elle porte sur 6000 femmes de 63 ans et plus qui ont porté un traqueur d’activité pendant une semaine.

Par rapport aux femmes qui ne font aucun exercice, celles qui font beaucoup d’activité “légère” sont 22 % moins à risque de problèmes cardiaques.

Pour les chercheurs, l’activité “légère” peut prendre de nombreuses formes : elle inclut “tous les mouvements de la vie quotidienne”. Par exemple, se déplacer, s’habiller, chercher le courrier dans sa boîte aux lettres, s’occuper de son jardin, ou encore faire la vaisselle, entre dans leur définition.

Ils expliquent tout de même que les personnes qui bénéficient de cette activité “légère” sont en fait des personnes très actives, puisqu’elles pratiquent ces activités entre 5,6 et 10,3 heures par jour, contre 3,9 heures par jour pour le groupe le moins actif.

 

À lire aussi : Penser en termes de « bons » ou « mauvais » aliments à la base de l’effet yo-yo, selon une étude

 

Contrebalancer les effets de la sédentarité

 

Cette étude montre bien que c’est la sédentarité, et donc le fait de rester inactif pendant de longues périodes, peut être néfaste pour la santé.

Les transformations du monde du travail, en particulier le travail prolongé sur ordinateur qui est devenu le quotidien de millions de personnes dans le monde, peuvent rendre difficile la lutte contre la sédentarité.

Nous vous conseillons de faire des pauses régulières et d’intégrer autant d’activités, même légères, que possible dans votre journée.

Et si il vous est difficile d’éviter les périodes de sédentarité au travail, vous pouvez inverser la tendance en augmentant l’intensité de votre activité physique, par exemple en marchant chaque jour à un rythme plus soutenu.

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

 

Source : LaCroix AZ, Bellettiere J, Rillamas-Sun E, et al. Association of Light Physical Activity Measured by Accelerometry and Incidence of Coronary Heart Disease and Cardiovascular Disease in Older Women. JAMA Netw Open. 2019;2(3):e190419. doi:10.1001/jamanetworkopen.2019.0419