Actualités Général

Crise d’obésité chez les moines Bouddhistes en Thaïlande

Une crise de surpoids sévit chez les moines Bouddhistes Thaïlandais, alors qu’ils se voient offrir de plus en plus de produits sucrés en guise d’aumône et qu’ils ne pratiquent pas d’activité physique pour ne pas faire preuve de vanité.

Une épidémie d’obésité chez les moines en Thaïlande

Selon la croyance Bouddhiste, faire l’aumône aux moines Bouddhistes en leur offrant de la nourriture permet d’accumuler un bon karma. Mais la nourriture qui leur est offerte a changé de manière spectaculaire à mesure que les habitudes alimentaires des Thaïlandais se sont transformées. Deuxième pays le plus touché par le surpoids en Asie, les Thaïlandais  affectionnent particulièrement les produits sucrés. Les moines se voient donc offrir quotidiennement du riz gluant, des gâteaux, du pudding sucré ou encore des snacks industriels. Contraints de se nourrir avec ces dons, on a assisté à une véritable recrudescence de l’obésité chez les 300 000 moines du pays. Le taux d’obésité dépasse la moyenne du pays, avec près de 45 % d’entre eux en situation d’obésité.

Leur situation est tellement préoccupante que les autorités de santé du pays ont donné l’alerte au niveau national et demandé aux gens d’offrir des produits plus sains aux moines, comme du riz brun avec des légumes et des protéines en faible quantité.

À lire aussi : Penser en termes de « bons » ou « mauvais » aliments à la base de l’effet yo-yo, selon une étude

La situation aggravée par le manque d’activité physique

Si l’évolution des produits consommés tous les jours est responsable de l’excédent de calories ingérées, un facteur important est l’absence d’activité physique chez les moines. Malgré les tentatives du gouvernement thaïlandais de les inciter à bouger plus, il s’agit là d’un sujet sensible. En effet, les moines n’ont pas le droit de porter de chaussures, et avoir une activité physique peut être considéré comme une preuve de vanité. Pratiquer un sport semble donc entrer en conflit avec leur engagement spirituel. Les officiels du pays les encouragent donc à marcher autour de leur temple pendant au moins 40 minutes par jour par exemple.

Les ingrédients rassemblés pour créer de l’obésité

La situation de ces milliers de moines illustre bien les causes du surpoids et de l’obésité : une alimentation pas adaptée, trop riche en gras et en sucre, et une absence d’activité physique.

Pour être accompagné dans votre rééquilibrage alimentaire et la reprise progressive d’une activité physique à Mulhouse, venez rencontrer l’équipe Pondera.

Pour plus d’informations rendez-vous sur notre page contact.