Actualités Général

Insolite : regarder des films d’horreur permet de brûler plus de calories

Chez Pondera, on conseille une grande balade plutôt qu’une après-midi assis sur la canapé. Mais quitte à regarder un film, autant choisir un film d’épouvante : ils permettent de brûler plus de calories, selon une étude.

horror-film-1236105_1920

Plus de calories dépensées

Certains genres cinématographiques, et en particulier les films d’horreur, permettraient de consommer plus d’énergie au repos que d’autres ! C’est du moins ce que suggère une étude réalisée par des chercheurs anglais. L’étude, réalisée par l’Université de Westminster, a été commandée par la société LoveFilm, un loueur de dvd.

À partir d’un échantillon de dix personnes âgées de 18 à 24 ans, de sexe masculin et féminin, les scientifiques ont calculé la perte calorique lorsque les personnes regardent des films d’horreur. Ils ont mesuré le rythme cardiaque, la consommation de dioxygène et le rejet de dioxyde de carbone pour mesurer l’énergie consommée.

Résultats, en fonction des films, les participants pouvaient perdre plus de 150 kcal, soit l’équivalent d’une demi-heure de marche à pied. Le film qui remporte la palme est Shining de Stanley Kubrick, avec 184 kcal de perdue, suivi des Dents de la Mer (161 kcal) et de l’Exorciste (158 kcal).

À lire aussi : Ballon intra-gastrique, moins 12 kg en moyenne selon une étude

La peur à la source de cette perte de poids

Les scientifiques expliquent cette consommation d’énergie par les effets sur le corps d’une de nos émotions primaires : la peur. Lorsque nous regardons des films d’horreur, même s’il s’agit de fiction, la peur que nous ressentons est bien réelle. Or quand nous sommes dans une situation de danger, notre organisme se prépare pour mettre une œuvre une de ces stratégies : le combat ou la fuite. Dans les deux cas, nous devons nous préparer à faire un effort physique, et nos glandes surrénales libèrent de l’adrénaline. Notre rythme cardiaque s’accélère, et cette accélération entraîne une plus grande consommation de glucose, d’où la consommation d’énergie plus importante.

Mais regarder des films d’horreur suffit-il à perdre du poids ? Malgré ce que suggère l’étude, rien n’est moins sûr. En effet, les résultats reposent sur un échantillon de personnes faible, et ne tient pas compte des dépenses caloriques normales de notre corps au repos, qui si elles sont déduites laissent une consommation calorique attribuable directement au films d’horreur plutôt faible.

Marre des régimes ?

L’idée de faire un énième régime qui ne marchera pas ressemble pour vous à un film d’épouvante ? Poussez la porte du centre Pondera ! Venez rencontrer nos pilotes Nutrition et Activité Physique pour votre bilan pondéral gratuit et découvrir un programme vraiment fait pour vous.

Pour en savoir plus sur les différents programmes Pondera, rendez-vous sur notre page contact.