Actualités Général

Les ascenseurs interdits en Turquie pour lutter contre l’obésité

Depuis le 1er janvier, le gouverneur de la province turque d’Erdine interdit l’usage des ascenseurs dans les bâtiments publics afin de lutter contre l’obésité. Une manière rusée de faire face à l’augmentation du surpoids chez ses concitoyens, alors que 30% des personnes sont atteintes d’obésité en Turquie.

Escaliers obligatoires

L’interdiction concerne l’utilisation des ascenseurs sur les trois premiers étages des bâtiments publics. Les portes des ascenseurs étant bloquées sur ces niveaux, les employés n’auront pas d’autre choix que d’utiliser les escaliers. Le gouverneur Sahin a confié au journal Daily Sabah qu’il souhaitait également étendre l’interdiction au secteur privé. Il déclare que son action permet de promouvoir la santé, tout en réduisant les coûts en électricité. “Prendre les escaliers au lieu des ascenseurs peut ajouter une journée supplémentaire à votre vie”, dit-il pour défendre sa campagne.

Il existe tout de même des exceptions : l’interdiction ne sera pas effective dans les hôpitaux et les maisons de retraite !

Un sucre au lieu de deux

Ce gouverneur a été à l’origine d’autres initiatives pour le moins originales. Il a par exemple ordonné aux cafés et salons de thé de ne plus servir les deux morceaux de sucre traditionnellement servis avec le thé, mais de s’en tenir à un. Les clients peuvent obtenir un deuxième morceau de sucre s’il le demandent, mais selon lui la surconsommation de sucre sera ainsi moins encouragée.

Il avait aussi par le passé demandé au propriétaires de restaurants d’enlever les salières des tables, dans une province ou la consommation de sel est 5 fois supérieure aux apports journaliers recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé (entre 2 et 5 grammes).

Et vous, quelles résolutions pour la nouvelle année ?

Alors qu’une nouvelle année s’ouvre, l’heure est aux bonnes résolutions. Twitter a analysé tous les “tweets” publiés sur le sujet depuis le 25 décembre, et en a tiré un palmarès des résolutions les plus fréquentes: en première place, pour les français : perdre du poids!

La résolution la plus populaire dans notre pays  est donc de maigrir.
Or, d’après une étude réalisée auprès de 3000 personnes par le Pr. Wiseman de l’université de Hertfordshire, 88% des gens ne tiennent pas leurs nouvelles résolutions.

Prendre la décision de changer un comportement ou une habitude afin d’améliorer sa santé est un pas dans la bonne direction.

Mais parfois, c’est vraiment difficile, alors pourquoi essayez  de le faire tout seul ?

Se faire aider par une équipe spécialement dédiée peut faire une énorme différence lorsque vous voulez changer vos habitudes.

D’autant plus que les résultats sont là et nous en sommes fiers: la perte de poids moyenne chez nos patients à l’issue d’un programme de 4 mois est de 9,426 kg.

Alors, si votre bonne résolution de cette année était de vous inscrire dans un de nos programme ?

Laissez vos coordonnées sur notre page contact pour découvrir comment transformer votre mode de vie et perdre du poids durablement.

Ascenseurs et obésité

Source: http://tinyurl.com/lrg6n54