Actualités Général

Les Français médaille de bronze des plus sédentaires d’Europe

Qui bouge le moins en Europe ? Les Français ne se placent pas en très bonne position quand il s’agit de sédentarité, même si celle-ci est néfaste pour la santé et qu’elle nourrit les chiffres grimpants du surpoids et de l’obésité.

Sédentarité et activité physique, la même chose ?

Les Français sont bien trop sédentaires, y compris par rapport à certains de leurs voisins européens qui font beaucoup mieux. C’est ce que montrent les résultats de l’étude Attitude Prévention 2018 “Sédentarité et activité physique en Europe”, enquête réalisée auprès de huit pays européens.

La sédentarité est le fait de rester assis ou couché pour de longues périodes lorsque l’on est éveillé. Ce temps additionné au temps de sommeil, nous passons donc presque deux tiers de notre temps dans l’inactivité. Or cette dernière peut entraîner obésité, maladies cardio-vasculaires, diabète, dépression, anxiété et cancer. Indépendamment des maladies liées comme l’obésité ou le diabète, elle serait responsable de 600 000 décès par ans en Europe selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Aujourd’hui encore, 72 % des Européens sous-estiment les dangers de la sédentarité sur leur santé. Les risques les moins connus sont ceux liés au cancer ou aux troubles psychologiques comme la dépression et l’anxiété.

À lire aussi : Insolite : des tournois de slim-foot pour maigrir au Mexique

Les Français passent en moyenne 7h24 par jour assis

Sur les huit pays étudiés, la France ne fait pas partie des bons élèves. En effet, les Français passent en moyenne 7h24 par jour assis. Ils sont en troisième position des plus sédentaires, après le Royaume-Uni (8h13) et l’Italie (7h32), loin derrière la Hollande (6h13) et le Finlandais (5h50).

C’est un effet des transformations qui ont eu lieu dans le monde du travail, qui a évolué vers moins de travail physique et plus de travail de bureau derrière un ordinateur. Mais également de l’arrivée des télévisions, ordinateurs et tablettes qui font que nos loisirs sont désormais aussi beaucoup plus sédentaires. En France, 59 % des répondants à l’enquête déclarent privilégier des activités de loisir sédentaires par rapport à l’activité physique.

Comment réduire la sédentarité chaque jour ?

Pour lutter contre la sédentarité, qui induit entre autres le surpoids et l’obésité, chercher à passer moins de temps assis et à entrecouper les longues périodes d’inactivité est essentiel.

Ainsi, privilégier des modes de transport actifs (la marche, le vélo), faire des pauses actives de cinq minutes toutes les heures ou encore se mettre au bureau-debout deux heures par jour est un bon début !

Source : https://www.attitude-prevention.fr/presse/etude-2018-sedentarite-activite-physique-sante-europe