Actualités Général

Les liens entre obésité et durée du sommeil

Si nos modes de vies nous poussent à dormir de moins en moins, des études montrent que le manque de sommeil provoque un dérèglement hormonal et favorise la prise de poids. Le sommeil est donc une variable à prendre en compte dans la lutte contre le surpoids et l’obésité.

La qualité de notre sommeil baisse

Entre contraintes professionnelles et vie familiale, nous avons tendance à augmenter notre temps d’éveil afin de rester efficaces sur tous les fronts.

Par ailleurs, la consommation excessive d’excitants tels que le café ou la cigarette, de même que le temps grandissant que nos passons devant nos écrans, diminue notre capacité à nous endormir.

Résultat : nous dormons moins et moins bien. Selon une étude réalisée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilence, 30% des français déclarent dormir moins de 6 heures par nuit et 36% affirment souffrir de troubles du sommeil.

Des liens entre temps de sommeil et prise de poids

La réduction du temps de sommeil déstabilise notre activité métabolique, et particulièrement celle de deux hormones impliquées dans le contrôle du poids.

Plusieurs études montrent qu’une durée de sommeil trop courte entraîne une réduction de la leptine (hormone qui régule le sensation de satiété) et une augmentation de la ghréline (hormone qui stimule l’appétit). De plus, l’appétit augmente surtout pour des aliments gras et sucrés.

Plus généralement, le manque de sommeil favorise la somnolence diurne, augmentant ainsi les risques de grignotage et rendant plus difficile la pratique d’une activité physique.

Quelques conseils pour mieux dormir

  • adopter des horaires de sommeil réguliers
  • éviter les excitants (café, thé ou sodas) le soir
  • pratiquer une activité physique au cours de la journée
  • avoir un environnement propice : sombre, avec une température comprise entre 18 et 22°C
  • pratiquer une activité calme avant le coucher : lecture, tisane, bain tiède, relaxation, etc.
  • écouter les premiers signes de sommeil (bâillements, yeux qui piquent, etc.)

Pondera, programme de lutte contre l’obésité et le surpoids

La lutte contre l’obésité et le surpoids passe par une prise en charge de l’alimentation et de l’activité sportive, mais également par d’autre facteurs connexes, tel que le sommeil. L’équipe médicale pluridisciplinaire Pondera vous conseillera sur tous les aspects de votre perte de poids et de son maintient sur le long terme.

Pour être rappelé par notre équipe, laissez vos coordonnées sur notre page contact!

Sources:

1. Enquête INSV-MGEN 2012 “Sommeil et performance au quotidien”

2. Spiegel K, Tasali E, Leproult R, Van Cauter E. Effects of poor and short sleep on glucose metabolism and obesity risk. Nat

Rev Endocrinol 2009;5:253-61.

3. Spiegel K, Tasali E, Penev P, Van Cauter E. Sleep curtailment in healthy young men is associated with decreased leptin

levels, elevated ghrelin levels, and increased hunger and appetite. Ann Intern Med 2004;141:846-50