Actualités Général

Les vacances au ski riment-elles avec prise de poids ?

Une étude américaine montre que 60 % des personnes prennent du poids pendant leurs congés, même s’il s’agit de vacances sportives.

 

Alcool et prise de poids

Prend-on plus de poids lorsque l’on est en vacances ?

C’est ce que montre une étude récente réalisée par l’Université de Géorgie (USA), qui a réalisé des tests physiologiques sur des vacanciers juste après leur retour, puis six mois après.

Pour les français qui sont plutôt bien lotis avec cinq semaines de congés payés, cela pousse à réfléchir : selon les chercheurs, les vacanciers prennent 300 grammes par congés, même sportifs ! Si l’on additionne les vacances et autres weekends prolongés, le résultat peut vite se faire sentir sur la balance!

D’autant plus que la coupable n’est pas la raclette à la montage, mais un ennemi bien plus important de la lutte contre le surpoids : l’alcool. C’est la raison pour laquelle les chercheurs ont baptisé cette prise de poids qui a lieu pendant les congés “d’ obésité insidieuse”.

Boissons alcoolisées : nos meilleures ennemies ?

Cette étude renforce les connaissances déjà établies concernant les liens entre alcool et prise de poids. En effet, les boissons alcoolisées sont bourrées de sucres cachés et ne sont traditionnellement pas évoquées dans les campagnes de lutte contre l’obésité, qui se focalisent sur les fast-foods et les sodas. De la même manière, elles ne sont pas soumises à l’obligation d’affichage de leurs qualités nutritionnelles comme les sont les snacks.

Lors des vacances et des repas de fête, nous avons tendance à relâcher la pression et à consommer plus d’alcool. Les auteurs de l’étude font état d’une consommation multipliée par deux !

Bière, vin et cocktails sont donc responsables du surplus sur la balance.

Je suis en train de perdre du poids : comment freiner ma consommation d’alcool ?

Pour celles et ceux qui font attention à leur poids et qui changent leur mode de vie, la vigilance s’impose donc en ces périodes de vacances.

Il est important de faire attention à ce que l’on mange, mais aussi à ce que l’on boit et particulièrement aux boissons alcoolisées. Essayer de vous tenir à votre consommation d’alcool habituelle (sans vous interdire un petit moment de détente pour ne pas vous sentir frustré), et évitez à tous prix les cocktails à base de jus de fruits, ils sont excessivement sucrés.

Optez pour des petits verres, et bannissez les chips, cacahuètes et biscuits salés qui donnent soif et poussent à boire plus vite.

Et surtout, commandez de l’eau plate ou pétillante, qui étanchera votre soif et est la seule boisson utile à l’organisme.

 
Pour plus d’informations, contactez-nous.