Actualités Général

Obésité : le gras peut-il être assimilé à une saveur ?

Lorsque nous mangeons, notre cerveau reconnaît les principales saveurs comme le sucré, le salé, l’amer et l’acide et les associe avec plaisir ou déplaisir. Une étude suggère que le gras est également une saveur de base, et cette découverte pourrait être utilisée pour lutter contre l’obésité.

“Oleogustus”, la saveur du gras

Des chercheurs de l’Université de Purdue (Indiana, Etats-Unis) ont réalisé une étude sur 102 personnes afin de déterminer si le gras pouvait être défini comme la sixième saveur de base, au même titre que le sucré, le salé, l’amer, l’acide et l’umami (aigre-doux).

Les participants disposaient de plusieurs tasses contenant les 5 saveurs de bases, en plus de celles contenant des acides gras. La texture, l’apparence et l’odeur ne donnaient pas d’indice sur leur contenance, et les cobayes avaient le nez bouché afin que l’odorat ne puisse pas les aider. Publiée dans la revue britannique Chemical Senses, l’étude montre que 50% des participants ont pu distinguer le gras de autres saveurs.

Selon Richard Mattes, professeur de science de la nutrition et principal auteur de ces résultats, il s’agit donc bien d’une saveur de base. Cette nouvelle saveur a été baptisée l’oleogustus, contraction des deux mots latins “oleo” (gras, huileux) et “gustus” (goût).

Quel goût a le gras ?

“Le goût du composant gras est souvent décrit comme amer ou aigre, parce qu’il n’est pas plaisant”, explique-t-il.  “Mais à faibles doses, le goût de ces acides gras peut améliorer la saveur tout comme des substances amères peuvent donner une touche exquise au vin, au café ou au chocolat.

Une découverte utile pour la lutte contre l’obésité

En investiguant le goût du gras et en comprenant comment il fonctionne, cela pourrait aider l’industrie alimentaire à développer des produits ayant un meilleur goût, mais également aux chercheurs de développer une graisse synthétique plus saine qui en imiterait la saveur.

Dois-je supprimer toutes les graisses de mon alimentation ?

La réponse est non : une alimentation équilibrée doit contenir des lipides. Toutefois, il faut privilégier les graisses végétales comme l’huile d’olive dans votre alimentation.

Demandez conseil à nos diététiciennes

Si vous intégrez le programme Pondera, nos diététiciennes seront à votre disposition pour vous permettre de bénéficier d’un programme alimentaire personnalisé, vous enseigner les bases d’une alimentation saine au quotidien, et vous apprendre à suivre au mieux la physiologie de votre organisme. Associé à une pratique physique régulière pour diminuer  votre sédentarité,  vous perdrez du poids durablement.

Laissez vos coordonnées sur notre page contact pour être contacté par notre équipe.

 

Obésité : la saveur du gras

 
Source : Communiqué de l’université Purdue :  Research confirms fat is sixth taste; names it oleogustus  – 25/07/2015 -http://www.purdue.edu/newsroom/releases/2015/Q3/research-confirms-fat-is-sixth-taste-names-it-oleogustus.html