Actualités Général

Perte de poids et boissons sucrées : ce qu’il faut savoir

Les sodas et autres boissons sucrées jouent un rôle important dans l’augmentation de l’obésité. Omniprésents dans les fastfoods, les distributeurs de boissons et les publicités, nous en consommons bien plus qu’il ne faudrait. Réduire sa consommation est donc primordial dans la lutte contre le surpoids et l’obésité.

Surveillez votre verre autant que votre assiette 

Qu’il s’agisse de boissons gazeuses ou de jus de fruits et nectars, la consommation de boissons sucrées dans les pays industrialisés est en constante augmentation. Si peu de personnes boivent chaque jour le litre et demi d’eau recommandé, beaucoup consomment ces boissons en grande quantité. Or elles ont des effets néfastes sur la santé.

Le Boston Children’s Hospital a mené une étude auprès de 110 enfants obèses et a remplacé leurs boissons sucrées par des boissons sans sucres. Après un an, ces derniers ont pris 2 kg de moins que les enfant consommant des boissons sucrées, et ont vu leur IMC rester stable par rapport à ces derniers.

Par ailleurs, l’International Chair on Cardiometabolic Risk canadien a réalisé une analyse basée sur des études épidémiologiques et cliniques, qui démontre que supprimer les boissons sucrées permet non seulement de réduire l’obésité abdominale, mais également les risques de diabète de type II et de maladies cardiovasculaires.

En cause, la composition de ces boissons : un litre de soda contient environ 20 sucres, soit 400 kilocalories. Le problème est identique avec les jus de fruits, qui en contiennent quasiment autant.

La lutte contre le surpoids passe donc pas une prise de conscience de notre balance calorique pas seulement dans notre alimentation, mais également dans nos boissons!

Un taxe sur les sodas?

Pour lutter contre ce phénomène mondial, les pouvoirs publics tentent de trouver des solutions. Ainsi, la mise en place d’une taxe sur les sodas est à l’étude dans de nombreux pays et notamment aux Etats-Unis. En France, une taxe dite “comportementale”, car elle vise à faire changer les habitudes de consommation, est en vigueur depuis le premier janvier 2012. Toutefois elle ne concerne pas les boissons “light”, qui ne contiennent pas de sucre mais des édulcorants.

Réduire sa consommation

Si nous sommes habitués à consommer beaucoup de boissons sucrées, entreprendre une démarche de perte de poids implique de faire attention à ce que nous buvons autant qu’à ce que nous mangeons.

Plutôt que de se tourner vers des boissons “light”, l’idéal est de consommer la seule boisson utile pour l’organisme : l’eau !

Laissez vos coordonnées sur notre page contact, afin de prendre rendez-vous avec notre équipe pluridisciplinaire et d’être encadré dans votre perte de poids.

 

Source : Communiqué de l’International Chair on Cardiometabolic Risk, 19 juillet 2011.