Actualités Général

Surpoids : attention à la vente additionnelle

Sortir au restaurant ou manger dehors peut-être un vrai challenge lorsqu’on veut perdre du poids. Non seulement il n’est pas toujours facile trouver quoi manger sur le menu, mais en plus les commerces utilisent des stratégies pour nous faire consommer toujours plus. Au Royaume-Uni, la Royal Society for Public Health met en garde contre ces pratiques et leur impact sur l’obésité.

coffee-2608864_1920

La vente additionnelle, une pratique courante

Utilisée par les cafés, les fast-foods et les restaurants, la vente additionnelle consiste à vous proposer toujours plus que ce que vous auriez consommé en temps normal. Par exemple, vous voulez un sandwich, on va vous proposer en plus une boisson et un dessert. Vous commandez un verre de vin, et on vous propose de prendre plutôt une bouteille. Vous avez envie d’un petit chocolat chaud, et on vous offre de choisir la version XL avec son supplément de crème chantilly. Bref, la technique bien rodée cherche à maximiser les ventes. Seulement que vous le vouliez ou non, vous vous retrouvez avec de grandes quantités d’aliments ou de boissons très caloriques ! D’après une étude réalisée au Royaume-Uni, 78 % des personnes sont confrontées à ce phénomène chaque semaine, pour un total estimé de 17 000 calories sur une année.

À lire aussi : Écouter notre « horloge biologique » contre l’obésité

Refuser la vente additionnelle

Le principal argument utilisé pour vendre plus est le prix : souvent passer au menu supérieur ou ajouter une boisson ou un dessert ne coûte que quelques euros de plus. Et nous faisons ce qui nous paraît logique. Dépenser moins pour avoir plus, pourquoi se poser la question ? Lorsqu’on lutte contre le surpoids et que l’on veut être en bonne santé, il vaut pourtant mieux refuser. Car même si on a l’impression “de faire une affaire”, ces calories consommées alors qu’on n’en avait même pas envie au départ ont un effet contre-productif.

C’est tellement automatique que la plupart du temps nous ne nous rendons pas compte qu’on nous pousse à consommer plus. Mais essayez d’être vigilant la prochaine fois que vous aurez affaire à la vente additionnelle, et demandez vous si vous avez vraiment envie de commander plus que prévu (cela peut être le cas aussi !), ou si êtes simplement embarrassé de dire non.

Privilégier les produits sains

Souvent ce sont des produits caloriques qui sont poussés en vente additionnelle. Mais des produits sains sont parfois disponibles. Par exemple, une boulangerie qui propose un menu avec boisson et dessert propose peut-être un fruit et une bouteille d’eau !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.