Actualités Général

Vous êtes parent d’un enfant en surpoids ?

Consulter un spécialiste ne suffit pas à débarrasser un enfant de son excès de poids: sa guérison est le résultat des soins quotidiens que lui donnent ses parents.

Votre enfant n’a ni une autonomie d’adulte, ni une responsabilité d’adulte. Par contre il vit avec des parents responsables de sa santé qui sont aussi, chaque fois qu’il le faut, des soignants dévoués et efficaces. Votre aide est un atout majeur pour le guérir d’un excès de poids. C’est en effet vous seuls qui allez lui donner les soins nécessaires et donc poursuivre la « prise en charge » que vous assurez depuis sa naissance en y apportant désormais les modifications nécessaires à sa guérison.

Votre enfant ressent péniblement son surpoids et le résume souvent ainsi: «Je me sens mal dans ma peau». C’est également ce que vous percevez et c’est pour cela que vous voulez l’aider. En agissant pour que votre enfant «se sente mieux», vous ferez coup double puisque vous l’amènerez également à sortir de l’enfance sans l’excédent de poids qui favoriserait, à l’âge adulte, la survenue de plusieurs maladies.

Vous essayez d’équilibrer les repas, d’éviter la charcuterie, les boissons sucrées, d’interdire les bonbons et vous l’avez inscrit au sport. Vous vous demandez ce que vous avez mal fait ou pas assez fait. Rien. Il souffre simplement d’un déséquilibre entre la quantité de calories que lui apporte son alimentation et celle que son corps dépense pour vivre, grandir, bouger et se déplacer. Normalement, les calories alimentaires équilibrent les calories dépensées. Chez lui, un léger déséquilibre, de l’ordre de 2%, s’est installé depuis plusieurs d’années.

Vous n’êtes donc pas coupables de son excès de poids. Vous pouvez cependant vous reprocher de ne pas avoir agi plus tôt. Avant d’avoir dix kilos de trop, votre enfant en a forcément eu un, puis cinq, puis sept de trop. En retardant le traitement, vous en avez allongé la durée. Mais ce qui vous a certainement manqué jusqu’à présent, en plus de la détermination à le soigner énergiquement, c’est une méthode.

Si vous êtes maintenant déterminés, l’équipe Pondera® peut vous donner une méthode.

Vous n’êtes donc pas coupables de son excès de poids mais responsables des soins que vous mettrez en œuvre pour sa guérison. En effet, compte tenu de son âge, ce n’est pas à votre enfant de se soigner, mais c’est un devoir pour vous. Vous cumulez des rôles majeurs: gestionnaires des approvisionnements, éducateurs de proximité, animateurs de loisirs, aides psychologues et confidents aimants.

Pourquoi l’observance du traitement d’un enfant trop gros est ­ elle si souvent mauvaise? Parce que l’oubli du traitement, tantôt volontaire (exception programmée aux règles) tantôt involontaire (inattention), n’a jamais de conséquence immédiate: ni crise, ni douleur, ni symptôme. Rien ne vient rappeler que, ce jour-là, l’enfant n’a pas été soigné. Cet oubli sans conséquence ne demande donc qu’à se renouveler.

Guérir l’excès de poids de votre enfant n’est pas facile, et il est difficile d’en préciser la durée. Pour gagner la partie que vous allez engager, il faudra vous mettre au service de votre enfant pendant quelques mois. Les parents d’un enfant handicapé le font quotidiennement, minute après minute, pendant des années. Ceux d’un enfant allergique, diabétique contrôlent son alimentation, repas après repas, pendant des années. Pourquoi les parents d’un enfant trop gros n’en feraient-ils pas de même?

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter notre équipe via la page contact.